Mouvement 2019 Second Degré - Phase de saisie des vœux

Article de Marlène Gracia paru dans Contrepoint, le journal du CréSEP réservé aux adhérents
lundi 22 avril 2019

La circulaire n° 2019-018 fixe les modalités ainsi que le calendrier du mouvement second degré 2019 dans l’académie. Seules les opérations de mouvement encadrées par le rectorat sont officielles et effectives : la commission diocésaine (payante qui plus est...) ne s’y substitue en aucun cas !

Les maîtres titulaires souhaitant muter à la rentrée 2019-2020 doivent remplir l’annexe I de la circulaire rectorale, « Déclaration d’intention de mutation » (disponible sur notre site www.cresep-sundep.org), et la remettre à leur chef d’établissement qui la transmet de son côté au rectorat par voie électronique avant le 17 mars 2019. Les maîtres en perte d’heures ou de service doivent également remplir l’annexe II.

L’adresse mouvementprive2d@ac-creteil.fr est ouverte aux enseignants du second degré afin qu’ils posent toute question relative au mouvement. N’hésitez pas non plus à nous contacter lors de nos permanences téléphoniques du vendredi après-midi ou via notre mesagerie électronique cresep.sundep@laposte.net.

À partir du 17 avril 2019, les postes vacants et susceptibles de l’être seront publiés sur le site epiga.ac-creteil.fr. Les maîtres ont alors jusqu’au 8 mai 2019 pour saisir leurs vœux, sur ce même site. Le CréSEP vous met en garde : chaque année, des enseignants attendent le dernier jour pour ce faire et rencontrent de grandes difficultés à se connecter au site. L’an passé, plusieurs d’entre eux ont échoué et ont donc vu leur demande de mutation annulée puisque non appuyée sur des vœux.

Les chefs d’établissement, quant à eux, émettent des avis sur chaque candidature jusqu’au 2 mai 2019. Certains d’entre eux n’hésitent pas à dissuader des candidats afin qu’ils retirent leur établissement de leur liste de vœux ! Vous ne devez pas modifier vos vœux sur demande d’un chef d’établissement !

Enfin, la CCMA mouvement se réunira le 27 juin 2019. C’est la seule commission qui affecte les maîtres sur un poste. Elle examinera les candidatures et vérifiera que sont respectées les priorités suivantes :

P1 : maîtres titulaires d’un contrat définitif dont le service a été réduit ou supprimé, maîtres à temps incomplet ou partiel qui souhaitent retrouver un temps complet, maîtres de l’académie de Créteil qui demandent à reprendre leurs fonctions dans cette académie* à la suite d’une disponibilité ou d’un congé parental et dont le poste n’est plus protégé,
* Les maîtres précédemment en disponibilité qui désirent réintégrer doivent adresser un courrier au rectorat, DEEP 1, afin de se faire connaître avant le 15 avril 2019.
P2  : maîtres titulaires d’un contrat définitif candidats à une mutation ou qui demandent à reprendre leurs fonctions dans l’académie de Créteil à la suite d’une disponibilité accordée dans une autre académie,
P3  : lauréats des concours externes (CAFEP) ou bénéficiaires de l’obligation d’emploi (B.O.E.) de l’académie de Créteil ayant validé leur année de stage,
P4  : lauréats des concours internes (CAER) de l’académie de Créteil ayant validé leur année de stage,
P5  : lauréats des concours réservés de l’académie de Créteil ayant validé leur année de stage,
P6  : personnels enseignants de 2e et 4e catégories titulaires d’un contrat définitif dans un établissement d’enseignement agricole privé souhaitant être recrutés par un établissement d’enseignement privé sous contrat d’association relevant du ministère de l’éducation nationale.

Les résultats de cette CCMA seront publiés à partir du 28 juin 2019.

La procédure se terminera définitivement le 8 juillet 2019, après que chefs d’établissement et maîtres auront émis leur retour à la suite des propositions de la CCMA.

Le CréSEP déplore la disparition de la seconde CCMA mouvement qui permettait jusqu’à présent aux organisations syndicales de suivre les candidatures ayant reçu des avis défavorables des chefs d’établissement. Cette année, pour la première fois, nous devrons nous contenter d’une information a posteriori sur les résultats finaux du mouvement. Il est donc fondamental que les maîtres dans cette situation nous alertent rapidement pour que nous puissions intervenir, sans attendre, directement auprès des services du rectorat.