Qui sommes-nous ? Que faisons-nous ?

lundi 15 décembre 2014

Qui sommes-nous ?

Le CréSEP est le syndicat affilié au SUNDEP dans l’académie de Créteil. Le CréSEP SUNDEP a 1 siège sur 6 à la CCMA de Créteil et représente 14 % des personnels en CCMI.
Le CréSEP SUNDEP est un interlocuteur exigeant auprès du rectorat.
Le CréSEP est présent dans la majorité des établissements de l’académie. De nombreux représentants SUNDEP, élus au comité d’entreprise ou en tant que délégués du personnel, agissent en liaison avec les élus et les représentants SUNDEP auprès du rectorat pour défendre les personnels.

Les revendications et l’action du SUNDEP

Le SUNDEP acteur du mouvement social
Il agit et appelle à la mobilisation :
• pour le CDI (contrat à durée indéterminée) et contre toute forme de précarité,
• pour la retraite à taux plein à 60 ans,
• pour une médecine de qualité ouverte à tous et couverte par la Sécurité sociale,
• pour un taux d’indemnisation élevé du chômage.

Le SUNDEP défenseur de la laïcité et de l’indépendance des personnels
D’autres organisations (CFTC, CFDT, CGT, SPELC) ont choisi de siéger dans des instances diocésaines pour traiter les problèmes d’emploi des maîtres et les restructurations d’établissements. Le CréSEP SUNDEP a toujours constaté que ces instances n’agissent pas dans l’intérêt des enseignants et accentuent les dégradations de leurs conditions de travail . Seules les actions dans le cadre légal (CCMA, CCMI, comité d’entreprise, délégués du personnel, DUP, négociation collective) sont source de droits pour les personnels. C’est dans ce cadre légal que le SUNDEP agit pour faire prévaloir la laïcité et l’indépendance des enseignants. Il agit pour l’abrogation de toutes les réglementations spécifiques au privé sous contrat et leur remplacement par la réglementation de droit commun des fonctionnaires de l’Education Nationale.

Le SUNDEP dans l’action avec l’ensemble des personnels de l’Education nationale.
Il agit :
• pour la suppression de toutes les formes de précarité. Le SUNDEP revendique le statut de la Fonction publique pour tous.
• pour la contractualisation de tous les délégués auxiliaires, y compris les remplaçants,
• pour le reclassement de tous les MA et de tous les AE dans l’échelle des certifiés ou assimilés,
• pour une revalorisation salariale qui compense la perte du pouvoir d’achat subie depuis plusieurs années,
• pour des concours donnant accès à la fois à l’enseignement privé et à l’enseignement public avec possibilité de passer du privé vers le public sans pénalisation de carrière ni de retraite,
• pour une école de la réussite pour tous les jeunes, par la création de postes supplémentaires, afin d’assurer correctement les enseignements dans toutes les disciplines et la prise en charge des élèves les plus en difficulté.


Navigation

Articles de la rubrique

  • Qui sommes-nous ? Que faisons-nous ?